compte d'auteur = auto-édition ?
auto-édition et compte d'auteur est-ce la même chose ? Selon Arnaud Nourry, PDG Hachette Livre, oui, selon Ternoise et la loi, non !

Alors, Ternoise publie : L'auto-édition ce n'est pas du compte d'auteur, cher monsieur Arnaud Nourry, PDG Hachette Livre

Puisque Arnaud Nourry, PDG Hachette Livre, a déclaré "l'auto-édition a toujours existé : ça s'appelle l'édition à compte d'auteur." Déclaration dans une intervieux aux Echos, du 8 octobre 2012.

"D'ailleurs, la question des droits numériques ne se pose pas dans la vraie vie : tous nos auteurs ont signé des contrats portant à la fois sur les droits papier et numérique. A nous de leur proposer des conditions attractives !"

Aurélie Filippetti peut prétendre qu'elle a été entendue : "je crains que vous n'entriez dans l'ère du soupçon pour n'avoir pas été assez audacieux sur le niveau des rémunérations servies aux auteurs en matière de droit numérique. Les taux sont trop faibles, à l'évidence, et avivent le désir des auteurs de négocier séparément l'exploitation papier et numérique ; vous savez, comme moi, qui se tient en embuscade." (son grand discours)

« Conditions attractives », ils semblent posséder une bonne marge... si l’on en croit David Assouline, au Sénat, le 29 mars 2011, qui analysait : « Avec le livre numérique, l’éditeur touchera sept fois plus que l’auteur ! » (il s’agit d’un sénateur socialiste et non d’un élu anarchiste !)

"Simultanément diffuseur, distributeur, éditeur et propriétaire d’une solution technologique qui domine très largement le marché des liseuses, Amazon bénéficie d’une force de frappe commerciale redoutable, grâce à laquelle sa branche édition pourrait bien offrir aux auteurs des conditions de rémunération nettement plus attrayantes que les éditeurs traditionnels."
Note d'analyse gouvernementale 270, mars 2012, Les acteurs de la chaîne du livre à l’ère du numérique - Les auteurs et les éditeurs.

Donc, les auteurs signent pour l’édition papier et numérique, sans exception ! Quel beau pays que la France !

Publibeurk
- La chanson publibeurk.

- Accueil publibeurk.

2012, est-ce pour alimenter la confusion qu'Arnaud Nourry a balancé sa petite phrase sur l'auto-édition, contre l'auto-édition ?

Donc la réponse est publiée : L'auto-édition ce n'est pas du compte d'auteur, cher monsieur Arnaud Nourry, PDG Hachette Livre (+ informations et liens vers sites de ventes.

L'auto-édition compte auteur Arnaud Nourry

compte d'auteur = autoedition ? NON ! Ma réaction officielle en livre numérique.


Mes explications manquent de visibilité depuis 20 ans !

Si le PDG du plus important (en chiffre d’affaires) groupe français d’édition ignore la définition, l’essence de l’auto-édition, c’est bien que depuis 20 ans mes explications manquent de visibilité ?... Dans le si parfait monde de l’édition française d’avant la révolution numérique, comment est-ce possible ? Ou alors, certains ne souhaitent pas que les écrivains sachent ce qu’est l’auto-édition ?

"Ne payez jamais un éditeur" est ma position depuis 1991 : l’auto-édition dit NON à tout compte d’auteur.

En l’an 2000, au lancement du portail http://www.auto-edition.com, j’écrivais "l’auto-édition est l’avenir de l’édition". Mais le contrôle de la distribution du livre papier, par des structures fermées aux indépendants, donc leur quasi absence des points de vente, condamnait encore cette "alternative" à la marginalité. L’histoire de l’auto-édition était néanmoins en marche.

Dans L'auto-édition ce n'est pas du compte d'auteur, cher monsieur Arnaud Nourry, PDG Hachette Livre. (S. Ternoise)